bg-quisommesnous

La maille

Le professionnel de la maille doit avant tout piloter, surveiller et éventuellement approvisionner une ou un ensemble de machines destinées à la fabrication de produits textiles tricotés.

Ce métier requiert tout d’abord une capacité à déchiffrer et à identifier les conditions spécifiques de réalisation du produit, durant toutes ses phases de fabrication (caractéristiques des matières, quantité, échéance...).

Tenant compte des indications de l’ordre de production, le professionnel fait preuve de beaucoup de vigilance et de maîtrise pour faire face aux éventuels aléas de la production. Pareillement, le changement de grosseur de fibre entraîne l’ajustement des réglages de base des machines à tricoter.
La production se faisant, il procède au levage des pièces produites en tombée de métiers, soit sur rouleaux pour du tricotage circulaire, soit en plis pour du tricotage rectiligne. Le tirage des fils de séparation achève la préparation des pièces tricotées.

Les connaissances, que possède cet expert, concernent différents domaines : les fibres et matières, les méthodes et machines et la marchandise fabriquée. Ainsi, il contrôle la conformité du produit final à tous les stades de son processus de fabrication.

L’apprentissage de ce métier intègre différentes techniques : métier circulaire petit et grand diamètre, rectiligne, chaîne et Rachel… avec les outillages associés, aiguille à clapet ou palette, à bec, cylindres… une technologie spécifique qui évolue au fil des ans. Ces différentes méthodes permettent de produire différents types de mailles et de tricots.

Ainsi naissent les articles chaussants à maille (chaussettes, collants…), les pull-overs et d’articles similaires, les vêtements de dessus pour hommes, femmes, enfants et layette en maille, les vêtements de dessous en maille.