bg-quisommesnous
MADE IN FRANCE PREMIÈRE VISION

Accompagner la mode et la transmission des savoir-faire français

Rendez-vous sur le salon MADE IN FRANCE PREMIÈRE VISION : mercredi 28 mars et jeudi 29 mars 2018, Carreau du Temple, Paris.

À l’heure où les consommateurs souhaitent revenir à un ancrage local et à plus de transparence, MADE IN FRANCE PREMIÈRE VISION met une nouvelle fois à l’honneur les savoir-faire français à travers 104 entreprises françaises (dont une quarantaine adhérentes au groupement professionnel Mode Grand Ouest), rigoureusement sélectionnées, organisées autour de 7 pôles de compétences : FAÇON ET TRICOTAGE, FABRICATION D’ACCESSOIRES, COMPOSANTS, ENNOBLISSEMENT ET MATIÈRES PREMIÈRES (TISSUS, CUIRS), ORGANISMES PROFESSIONNELS ET DE FORMATION OU DE LABELLISATION, ET SERVICES. Retrouvez le groupement professionnel Mode Grand Ouest sur son espace commun (Stand F12).

Au coeur de cette nouvelle édition : la transmission. En tant qu’acteur engagé au côté des industriels français, MADE IN FRANCE PREMIÈRE VISION se donne pour mission de répondre à cet enjeu crucial pour le secteur, à travers de multiples témoignages, des tables rondes, des ateliers in situ, une exposition de jeunes talents…

Lire le Dossier de presse MADE IN FRANCE PREMIÈRE VISION

Pour l’édition 2018 du MADE IN FRANCE PREMIÈRE VISION, l’IFM présente une sélection de vêtements de jeunes designers réalisés avec l’aide précieuse de façonniers haut de gamme présents sur le salon, dont des entreprises adhérentes à Mode Grand Ouest : ATELIER CUIR ET MODE, ATELIER MANOUKIAN, BOCAGE AVENIR COUTURE, CHIC & STYLE, F.I.M, GLM FASHION, L’AIGUILLON COUTURE, LA FERRIÈRE COUTURE, SOCIÉTÉ BOISIÉRIENNE DE CONFECTION, SOCOVET SISTEM, TEXTILE DU MAINE.

PV 2018 visuel

Dans le Journal du Textile du 20 mars dernier, Odile Mopin consacrait un article à la fabrication française "Le renouveau de la façon française est entravé", en préambule de ce salon professionnel annuel (avec les interviews de Sylvie CHAILLOUX, Présidente de Mode Grand Ouest et co-dirigeante de Textile du Maine -49- et de Amedi NACER, dirigeant des Productions Fonlupt -53-).

Lire l’article du Journal du Textile de Odile Mopin du 20 mars 2018, n°2372